Mouvements périodiques des jambes

Les personnes atteintes du syndrome des mouvements périodiques des jambes en sommeil ont les jambes qui bougent de manière involontaire, rapide et répétitive (souvent chaque 20 à 40 secondes).

Le sommeil n’est donc pas récupérateur : il est beaucoup trop interrompu, ce qui a un impact négatif sur sa profondeur et sa qualité. La personne est donc somnolente pendant la journée.