Parasomnies

Somnambulisme

Le somnambulisme fait partie du groupe des parasomnies : il apparait pendant la phase de sommeil lent profond, habituellement dans le 1er tier de la nuit. Le somnambule présente alors des mouvements complexes pendant le sommeil : il peut s’asseoir dans son lit, mais aussi se lever, marcher voire même sortir de sa maison ! Il est très difficile de se réveiller pendant la crise et un sentiment de confusion apparait. Ce phénomène est assez impressionnant à observer : il s’observe surtout lors de l’enfance et/ou l’adolescence.

Trouble comportemental en sommeil paradoxal

Le trouble comportemental en sommeil paradoxal se caractérise par des activités motrices complexes (parfois violentes) pendant le sommeil ou une paralysie musculaire. Le dormeur peut se blesser ou blesser son partenaire de lit involontairement. Ce trouble apparait généralement après 50 ans et ne génère pas un manque ou un excès de sommeil : c’est un type de parasomnie (évènements ou activités indésirables pendant le sommeil). Il s’observe, comme son nom l’indique, pendant la période de sommeil paradoxal.

Il peut ne pas avoir de causes connues (dit alors idiopathique) ou faire suite à des atteintes neurologiques (AVC, tumeur, …).

Méconnu, il peut avoir des conséquences graves : on sait que 50% des patients qui présentent ce trouble sans origine connue développeront la maladie de Parkinson ou une autre démence dans les 10 années suivant le diagnostic.