Traitement contre les apnées du sommeil

Le choix de votre traitement est personnalisé. Il dépendra de votre rendez-vous avec le médecin spécialiste, de votre tableau clinique et des résultats de vos examens.

 

Le traitement par CPAP

Le traitement par CPAP (Continuous positive airway pressure), aussi appelé PPC (Pression positive continue) est le plus courant et le plus efficace pour l’apnée du sommeil.

Il s’agit d’un appareil respiratoire silencieux qui insuffle de l’air au patient par le nez, laissant ainsi les voies respiratoires ouvertes et dégagées pendant le sommeil. Il prévient l’affaissement des voies respiratoires supérieures via une disparition du ronflement, une suppression des apnées et hypopnées, une diminution des micro-réveils et de la somnolence diurne, une stabilisation de l’oxygène dans le sang et du rythme cardiaque.

Il existe trois types d’appareil de traitement à pression positive continue : le choix est déterminé par l’examen de polygraphie du sommeil, l’état de santé du patient et l’avis du médecin du Centre du Sommeil. On optera alors pour :

  • Un appareil fixe : l’appareil délivre une pression positive fixe et continue
  • Un appareil automatique : l’appareil s’adapte et délivre une pression positive continue qui varie en fonction des épisodes respiratoires.
  • Un appareil bi-niveaux : l’appareil délivre une pression au moment de l’inspiration ou de l’expiration

Plusieurs types de masques sont proposés avec les différents appareils :

  • Le masque nasal : il couvre uniquement le nez, libérant ainsi le champ de vision et réduisant les points de contact sur le visage. C’est celui qui est le plus utilisé, tant pour son confort que pour son efficacité.
  • Le masque narinaire : il possède des embouts que l’on place à l’entrée des narines afin de créer une étanchéité. Plus petit que le masque nasal, il libère le champ de vision et présente encore moins de points de contact avec le visage.

En savoir plus

CPAP

La thérapie par orthèse d’avancée mandibulaire

La thérapie par orthèse d’avancée mandibulaire

 

L’orthèse d’avancée mandibulaire est conçue sur mesure : elle est réalisée par un orthodontiste en collaboration avec l’équipe de médecins du Centre du Sommeil.

Elle est prescrite en cas de ronflements et du syndrome léger d’apnée obstructive du sommeil. Portée pendant la nuit exclusivement, elle permet d’augmenter l’espace de l’oropharynx en avançant la mandibule inférieure et la langue, ce qui aide à maintenir les voies respiratoires supérieures ouvertes durant le sommeil.

La thérapie positionnelle

La thérapie positionnelle est préconisée lorsque les apnées surviennent uniquement en position « sur le dos », et non lorsque le patient dort sur le côté (droit ou gauche). Elle empêche la personne de se retourner sur le dos, et donc permet de contrôler ce type d’apnée.

Positionnelle

Les médicaments

Même s’ils ne peuvent pas soigner l’apnée du sommeil, différents traitements médicamenteux peuvent contribuer à la réduire :

  • Un corticostéroïde par voie nasale peut être prescrit aux personnes souffrant de rhinite allergique (qui peuvent aggraver l’apnée) et venir en soutien au traitement mécanique.
  • Des médicaments anti-reflux peuvent être conseillés car le reflux gastro-œsophagien aggrave les apnées du sommeil.
  • Le reflux gastro-œsophagien peut aussi aggraver l’apnée. Les médicaments anti-reflux peuvent aider à le diminuer.

L’intervention chirurgicale

Quand le traitement par pression positive continue est mal toléré ou inefficace, une intervention chirurgicale peut être proposée même si son efficacité est relativement faible dans le temps : l’apnée peut en effet réapparaître.

  • Uvulo-palato-pharyngoplastie (UPPP) – Il s’agit d’une intervention chirurgicale qui consiste à libérer les voies respiratoires en enlevant la luette ainsi qu’une partie du palais mou, car ils vibrent lors du sommeil et causent des ronflements. Cette intervention nécessite une anesthésie générale et permet de réduire le ronflement, mais elle n’empêche pas la gorge de s’affaisser. Elle présente un taux de réussite d’environ 40 %.
  • Amygdalectomie et adénoïdectomie – Les amygdales et les végétations adénoïdes sont des ganglions dans la gorge. Elles sont souvent assez enflées chez les enfants et entraînent parfois de l’apnée en bloquant le passage de l’air. Pendant l’intervention chirurgicale, on enlève les amygdales et les végétations adénoïdes. On recommande principalement cette intervention pour les enfants atteints d’apnée du sommeil.
  • La chirurgie maxillo-faciale -Comme les mâchoires inférieures et supérieures déterminent l’espace des voies respiratoires, il peut être intéressant de les avancer.En effectuant cette procédure sur les bons candidats, elle peut être très efficace. Il est possible d’avancer certains muscles et la langue afin de dégager plus amplement les voies respiratoires. Cette intervention est d’ailleurs recommandée pour les patients souffrant d’apnée du sommeil de léger à modérer ou pour ceux ayant un trouble sévère et dont le traitement par ventilation n’aurait pas fonctionné.
  • Chirurgie de l’Obésité pour la perte de poids – Une chirurgie bariatrique peut amoindrir l’apnée, mais dans beaucoup des cas l’apnée demeure. Il est donc nécessaire de réévaluer la respiration pendant le sommeil après la chirurgie.
  • La Stimulation du nerf Hypoglosse- La stimulation du nerf hypoglosse qui innerve le muscle génioglosse, qui tire la langue vers l’avant, est désormais une nouvelle option thérapeutique en cas d’apnée modéré à sévère.

L’hygiène de vie

Les troubles respiratoires pendant le sommeil sont aggravés par un excès de poids ou par une consommation excessive d’alcool.

On conseille donc à toute personne présentant une apnée du sommeil de pratiquer une activité physique régulière et d’éviter toute consommation d’alcool. Une alimentation saine est également essentielle ! Ces quelques règles de vie permettent d’élargir le choix de traitement et viennent en soutien à celui-ci pour diminuer la sévérité des apnées.

Duo Dodo

Prise de rendez-vous !

Vous voulez retrouver des nuits sereines ? Vous souhaitez comprendre ce qui vous arrive ? Prenez rendez-vous avec un de nos spécialistes du sommeil pour un 1er contact !

Par téléphone: 04/248.74.95